Julie Perron

mm

Régionaliste sans être conservatrice, réfléchie malgré quelques éclats spontanés à l’occasion, Julie est un mélange complexe de rationalité et de créativité débordante. Oeuvrant dans des organismes socioéconomiques depuis dix ans, elle entame un nouveau chapitre de sa vie en tant que consultante afin de contribuer à sa façon, selon ses valeurs, à la réussite des entrepreneurs. Suivez-la dans « Les déboires d’une apprentie entrepreneure » où elle raconte ses premiers pas dans le merveilleux monde de l’entrepreneuriat.

Salut! Comment je pourrais ben te dire ça… Cette chronique me tourne dans la tête depuis plusieurs semaines. Je l’ai procrastinée, écrite, réécrite, révisée, relue, effacée, évitée… maintenant, je l’assume! Ceci est le dernier billet des déboires de l’apprentie entrepreneure : l’épilogue. Voilà, c’est dit. Résultat de ma réflexion La

Le récit (ça fait un peut chevaleresque… j’aime ça!) de cette semaine est vraiment ordinaire. Parce que, des fois, ça arrive. Je te situe : on est la semaine avant de tomber en congé des Fêtes, tout ce que tout le monde veut c’est de régler ses dossiers et partir en

J’ai entamé cette semaine avec la ferme intention d’envoyer la dernière aux oubliettes! Pas question d’y repenser… c’est trop démoralisant. Première étape – planifier ma semaine Pour me faire croire que je suis une personne très organisée et planifiée (eh oui, je vis encore dans le déni… plus ça change,

* Les faits relatés cette semaine se sont en réalité passés au début décembre. Bien quoi? J’ai de l’avance, on ne sait jamais ce qui peut arriver! Si tu veux relire mon dernier billet pour te remettre dans le bain je te comprendrais. Quoi de mieux qu’une pause de la

Je ne sais pas si tu es comme moi, mais quand je viens de passer une grosse période intense à travailler sur un projet et que ce dernier se termine, c’est comme si j’avais juste envie de décrocher et de fermer boutique!   Puisque j’ai déposé mon plan d’affaires la

IIIIIIIIIIIHHHHHH le treizième chapitre… ça porte malheur ça l’air! J’ai bien failli le sauter, mais j’ai le goût de faire un pied de nez aux superstitions, BON! Ok, pas tant que ça… je suis donc allée me renseigner sur la signification du nombre 13 (pour me convaincre qu’il n’y avait

Au travers de mon bénévolat (je suis bibliothécaire bénévole 1 lundi soir par mois), des rencontres de parents pour l’école, de mes engagements et mon coaching, j’ai réussi à avancer mon plan d’affaires. Certainement pas à la hauteur de mes espérances, mais vaut mieux avancer que reculer, non?!? Premier constat

Pleine de positivisme et d’optimisme (pour faire changement!), j’ai entamé cette semaine prête à rouvrir mon plan d’affaires pour ajuster ce que j’avais déjà écrit afin d’y inclure ma nouvelle voie : la rédaction!   En début de semaine, j’y ai travaillé un peu, surtout au niveau de la recherche concernant

Comment je te dirais bien ça… Un de perdu, dix de retrouvés? Tout a commencé avec un lundi de vide dû à une panne de courant qui a duré toute la journée, de 7h16 à 17h30, genre. Puisque mon ordinateur portable n’a aucune autonomie, pas question de travailler sur la

Yo les jeunes! #nostalgie #radioenfer Encore une belle semaine, juste bien remplie, qui se termine. J’ai pu, une fois de plus, rencontrer des entrepreneurs engagés, intéressants et stimulants! D’ailleurs, si un plan d’affaires était rédigé comme un roman, à la fin j’y mettrais des remerciements pour tous les entrepreneurs que