Être ou ne pas être sur Snapchat? Réflexion sous l’angle de l’expérience utilisateur

Notre douce incursion dans l’univers de Snapchat vous a-t-elle permis d’apprivoiser la bête? Quoi? Pas tant, mais elle a piqué votre curiosité? Et si je vous invitais à découvrir Snapchat sous l’angle de l’expérience utilisateur?

Voici ce qu’il faut absolument comprendre avant d’évaluer si votre organisation devrait être sur Snapchat (ou pas). Au-delà de la créativité débridée qui y règne en maître, Snapchat c’est aussi l’art de l’inutilité, de l’intimité, de la spontanéité et du partage de secrets bien gardés! Voyons voir.

On est là pour s’éclater!

Vomit GIF - Find & Share on GIPHY

Premièrement, il faut savoir que les jeunes (71% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 25 ans) sont bien sur Snapchat, car les adultes n’y sont pas. Voilà. Ils s’y sentent libres d’y faire leurs folies, leurs inepties, leurs conneries, en toute intimité. Un fait simple et carré.

Lors d’un vox pop, deux collégiennes répondirent à ma question « Qu’est-ce que vous aimez faire sur Snapchat » par : « On aime ça faire des niaiseries et on trouve ça drôle ». Et son amie de répliquer : « Ouais. C’est pas mal ça ». Et croyez-moi, ça résume assez bien les réponses des autres participants.

L’art de l’inutile est prisé sur Snapchat

Alors, on n’entre pas sur Snapchat avec ses gros sabots corporatifs. Et vous devez en tenir compte dans le développement de votre stratégie de médias sociaux. J’insiste sur ce point. Vous devez communiquer qui vous êtes de façon créative et engageante, tout en tenant compte du style communicationnel, du look and feel, de votre image de marque.

Je vous l’accorde, ça demande une certaine réflexion. Mais on est justement ici pour ça. Êtes-vous capable de décoincer (même légèrement) votre image corporative sans avoir peur de nuire à votre image de marque? L’idée est de faire vibrer votre marque sur une nouvelle plateforme. Surtout pas de lui nuire.

On aime bien rester cachés!

Animation Domination Lol Gif By gif - Find & Share on GIPHY

Deuxièmement, les Snapchatters adorent la nature insaisissable de la plateforme. Le côté éphémère des contenus qu’on y partage fait qu’on y ressent une certaine intimité, un sentiment d’authenticité. Cet effet de cocooning et d’accents de vérité, on ne les retrouve pas sur les plateformes telles que Facebook, Instagram, Twitter (et bien d’autres).

Si vous utilisez Snapchat de la même façon que vous utilisez vos autres outils de communication, vous passerez à côté de votre cible. Contrairement à l’univers d’Instagram où tout est léché, partager les snaps de votre organisation doit être un truc amusant (ou intéressant) qui donne un sentiment d’authenticité à vos followers. Alors que les mobinautes tentent de diffuser des images de perfection sur Instagram, ils ont plutôt le sentiment d’accéder à une réalité cachée sur Snapchat.

L’art de l’intimité est prisé sur Snapchat

C’est pourquoi vous devez aborder ce média différemment. Et vous poser les bonnes questions. Est-ce que cela cadre avec vos valeurs d’entreprise de créer une certaine intimité, un sentiment d’authenticité avec votre clientèle cible? Jusqu’où pouvez-vous aller? Qu’êtes-vous prêt à dévoiler? Vous n’avez pas à tout dire et à tout montrer. Loin de là. Par contre, il est essentiel de définir vos propres limites en tant qu’entreprise avant de créer votre communauté. De franches discussions à l’interne s’imposent.

On aime la spontanéité et partager des secrets bien gardés!

Troisièmement, c’est la plateforme du secret. Les Snapchatters aiment surtout y voir un aperçu de la vie secrète de leurs amis et de leurs influenceurs préférés.

Le partage et la réception en privé et pour des durées limitées sont beaucoup plus attrayants parce que les gens peuvent vivre le moment présent sans se prendre au sérieux. Ils savent que leurs snaps disparaîtront (bien que cela soit discutable). Sur Snapchat c’est l’instantanéité qui prime, pas cette perfection factice qu’on retrouve sur Instagram.

Alors, avez-vous des secrets de coulisses, des primeurs, des trucs inédits à dévoiler? Vous sentez-vous à l’aise de le faire?

En conclusion

Snapchat se distingue par un fort potentiel à susciter de l’intérêt, grâce à ses possibilités créatives. Il vous permet de livrer un contenu de qualité qui laisse transparaitre un autre aspect de votre marque.

Le plus grand défi que doivent relever les organisations sur Snapchat est d’offrir des contenus assez intéressants ou divertissants pour que les Snapchatters prennent le temps de les regarder. De plus, vous devez penser en termes d’engagement à long terme envers votre marque. Si vous désirez avoir une courte intro sur le sujet, je vous invite à consulter mon billet Pourquoi s’intéresser à Snapchat?  Par contre, si votre but est de faire des ventes rapidement, je vous conseille d’adopter un réseau plus approprié à vos objectifs.

 

Alors ? On se donne rendez-vous au prochain billet ? Entre temps, venez me rejoindre sur Snapchat @mabeltv

 

Maud possède une solide expertise en stratégies de communication marketing ainsi qu’en développement de la marque. Dotée d’un esprit critique et d’un sens de la réflexion stratégique, cette spécialiste en communications numériques est aussi douée pour trouver des solutions créatives. Son blogue mabeltv.com et sa page Facebook font la lumière sur l’énigmatique univers de Snapchat. Tout ça avec humour, créativité et du point de vue stratégie numérique.

http://mabeltv.com

 

Article précédent

Le Machu Picchu- Visite au cœur de la cité perdue

Article suivant

Les déboires d’une apprentie entrepreneure. Chapitre deux- La réalité

1 Commentaire

  1. […] Être ou ne pas être sur Snapchat? Réflexion sous l’angle de l’expérience utilisateur  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *