Petit guide de prise de décision

Saviez-vous que vous prenez plus de 1000 décisions par jour? Cela peut vous paraître incroyable, pourtant c’est vrai! Et ce qui vient justement en tête de liste lors de consultations avec mes clients, c’est le désir de prendre des décisions. Décider de changer d’emploi, de carrière, vendre, déménager, agrandir, commencer, arrêter, réduire, etc.

 

Des centaines de décisions par jour, dès le réveil les voici: vous ouvrez l’œil et vous décidez de le refermer, vous vous lèverez pour de bon dans x minutes… Sortir de quel côté du lit? Regarder ou pas à l’extérieur? Ouvrir la lumière ou non? Prendre 1 café ou 2? Manger du pain, des oeufs ou des céréales? Lire le journal ou les statuts de vos amis? Vider le lave-vaisselle maintenant ou plus tard? Porter une robe, un pantalon? De quelle couleur? Etc.

 

Vous montez dans la voiture, il y manque de l’essence. Vous attendrez à ce soir. Vous tournez sur telle rue plutôt qu’une autre. Vous prenez l’ascenseur plutôt que l’escalier ou l’inverse. Vous allez ou non saluer vos collègues. Vous décidez par quoi commencer, vous décidez de ce qui vous semble le plus urgent. Le téléphone sonne, vous décidez de répondre ou de laisser aller sur la boîte vocale. Il est 8h30 am et vous avez déjà pris plusieurs décisions!

Alors si vous pensez: « Je n’arrive JAMAIS à me décider », vous savez que vous arrivez facilement à prendre des centaines de décisions chaque jour. Que se passe t’il lors d’une prise de décision plus importante ? Notre côté rationnel prend le dessus sur le côté du cœur et c’est bien souvent là que le doute s’installe.

 

Vous vous demandez peut-être maintenant comment prendre une décision avec le cœur? Pensez aux décisions que vous prenez à longueur de journée. Elles comblent un besoin, une envie, une nécessité? Pourquoi en serait-il autrement avec vos autres décisions?

 

Voici quelques pistes pour prendre des décisions efficacement :

  • Notez quelles sont les options qui s’offrent à vous.
  • Faire une hiérarchie de vos options.
  • Analyser-les une après l’autre en ordre.

Quelques questions à se poser

  • Réfléchissez à ce qui vous empêche de vous décider, par exemple : Avez-vous peur de trancher? Avez-vous peur de vous tromper?
  • Quels sont les enjeux si vous choisissez une option plutôt qu’une autre?
  • Vous manque t-il d’information pour bien mesurer le pour et le contre de votre décisions?
  • Est-ce que cette décision est votre décision ou une décision imposée par les autres?
  • Est-ce que cette décision est irréversible ?

 

Prenons un exemple: vous avez à choisir entre commencer à vous investir dans un projet que vous détestez, mais qui amènera une bonne retombée financière, ou encore dans un projet qui vous allume, mais qui est moins bien rémunéré. Le choix sera difficile, puisque des 2 côtés vous pourriez perdre et gagner sur plusieurs plans.

 

Dans ce cas,  y a t-il une décision meilleure que l’autre? Vous trouverez probablement la réponse facilement en évaluant les 2 options en profondeur.

D’autres questions qui peuvent vous aider

  • Quelle serait la pire chose qui puisse arriver en prenant une décision avec votre cœur?
  • Et la meilleure?
  • Connaissez-vous des personnes qui se sont déjà trompé d’options? (Assurément oui, nous le ferons tous puisque le risque de prendre des décisions est de se tromper!)

 

Chose certaine, la meilleure manière de prendre la bonne décision est de prendre une décision. Ne pas prendre de décision est aussi une décision. L’indécision elle, demeure l’inaction et ne permet aucunement d’apprendre de ses erreurs et de s‘améliorer.

 

Alors allons-y et apprenons de nos décisions !

Article précédent

Les déboires d’une apprentie entrepreneure. Chapitre 11 : La voie à prendre… avec quelques détours en prime!

Article suivant

Les déboires d’une apprentie entrepreneure. Chapitre douze : Et on recommence!

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *